Catégories
Uncategorized

Billet cinquième ronde. Mon bilan, mon programme

François Dubé

Mon programme de travail pour l’hiver

Le premier exercice qui occupera mon attention au cours du mois de janvier 2021 consistera à clarifier et à définir la méthodologie que je mobiliserai dans le cadre de mon projet de recherche. Je devrai, au cours de cette étape de ma recherche, effectuer de nombreuses lectures de nature méthodologique afin de me familiariser avec les différentes méthodes d’analyse de contenu. Ces lectures devraient me permettre de cerner la manière à privilégier dans le traitement de mes sources afin de collecter des données ayant une valeur scientifique. Une fois que ma méthodologie aura été peaufinée par mes lectures, je mettrai à l’épreuve cette dernière en l’appliquant à un échantillon de mon corpus. Cela me permettra notamment de constater si ma méthode est viable et peut fournir des données significatives en fin de compte.

Les mois de février et de mars devraient pour leur part être consacrés au traitement de mon corpus de source selon la méthodologie retenue précédemment. Ce travail devrait me permettre de récolter certaines données tout en confirmant sur un plus large échantillon si ma méthode est réalisable. Cette étape sera forcément entrecoupée de lectures me permettant d’affiner ma compréhension des enjeux sur lesquels je tomberai au cours de l’analyse de mes sources. Je profiterai également de ce moment pour faire des lectures qui me seront utiles afin de cerner avec plus de précision la place de ma recherche au sein de l’historiographie.

La fin du mois de mars et le début du mois d’avril seront pour leur part consacrés au travail de rédaction de la page Wikipédia qui me permettra de reformuler ma méthodologie et de me replonger dans la définition de mon sujet de recherche. Cette étape devrait me permettre de coucher sur le papier (ou plutôt à l’écran) une version révisée de la définition de mon projet de mémoire. En effet, ce travail sera l’occasion pour moi de revisiter, à l’issue du chemin parcouru depuis septembre 2020, mon sujet de recherche, sa place au sein de l’historiographie, ma problématique, mes sources et ma méthodologie. Cet exercice me permettra également de présenter pour la première fois les grandes lignes de ma recherche.

Les grandes lignes de ma démarche

Pour l’instant, ma démarche devrait consister à effectuer à la fois une analyse de contenu et de discours du Vindicator. L’analyse de contenu consistera à mesurer la proportion de la surface des nouvelles accordées aux évènements touchant l’Irlande, les colonies et les autres régions du monde. Le logiciel Adobe Acrobat Reader permet de faire ce type de calcul sans avoir à consulter mes journaux sous leur forme originale, soit celle du papier. Cette analyse menée sur une longue période devrait me permettre de cerner statistiquement l’évolution de la couverture médiatique du Vindicator au fil du temps. Cela devrait ainsi me permettre de voir si les affaires irlandaises sont venues à perdre ou encore à prendre de l’importance au fil des années au sein des publications du journal montréalais. Toutefois, afin de limiter la marge d’erreur provenant du fait que la couverture médiatique des évènements irlandais n’était pas uniquement influencée par l’intérêt porter par les rédacteurs du journal à cet égard (nous pouvons notamment penser au fait qu’il ait pu y avoir des périodes durant lesquelles l’Irlande ne produisait pas ou peu de nouvelles de grande importance), il nous sera nécessaire de reproduire la même démarche avec un journal local dont les positions politiques étaient près de celles du Vindicator. Les relations étroites existantes entre le Vindicator et La Minerve ainsi que le fait que ces journaux ont paru sans interruption durant la période à l’étude rendent le choix de La Minerve assez logique afin de mener cette comparaison.

En ce qui a trait à l’analyse de discours du Vindicator, celle-ci sera menée en mettant à profit le logiciel WordCruncher. Ce logiciel permet notamment de calculer le coefficient de relation direct entre deux textes et de mener une analyse de cooccurrence. Ce logiciel de traitement de données me sera ainsi utile afin de déterminer la part des influences du Vindicator provenant soit du Bas-Canada ou de l’Irlande. Pour arriver à des résultats illustratifs du poids des référents irlandais et bas-canadiens sur le discours du Vindicator, ma démarche consistera à compiler sous forme de texte les éditoriaux de nature politique inclus dans le Vindicator, dans La Minerve (pour la part de référent bas-canadiens) et dans le Dublin Evening Post (pour la part de référent irlandais).

Il me reste toujours à mener des réflexions quant à la période exacte qui fera l’objet de mon étude et à la méthode d’échantillonnage dont j’aurai recours pour rendre mon projet réalisable dans le contexte d’un projet de mémoire.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.