Catégories
Uncategorized

Billet sixième ronde. Rapport d’étape et état des lieux. (1)

Aimée Dion

Ayant survécu à la critique des sources, je me concentrerai maintenant sur mon corpus de sources, à savoir la sélection d’un corpus plus restreint qui répond à ma problématique. Tel qu’indiqué dans le travail précédent, je devrai trier l’ensemble de mes 150 affiches pour en conserver un nombre plus restreint sur lequel je fonderai ma recherche (peut-être une cinquantaine? Cela dépendra de la richesse des affiches, de leur diversité et de leur pertinence avec ma problématique. Ce nombre sera sujet à discussion avec mon directeur de recherche). Après avoir effectué ce tri, je commencerai à remplir des grilles d’analyse pour chacune des affiches retenues. Toutefois, je suis toujours en attente de l’obtention du logiciel FileMaker, donc je ne pourrai pas entrer les informations directement dans le logiciel et je devrai me contenter de mes propres grilles pour le moment. Une fois que j’aurai accès au logiciel, je pourrai y téléverser celles-ci et entrer mes données directement dans le logiciel.

Après avoir fait un premier survol de l’historiographie liée aux approches d’histoire comparée et de la culture politique, je me concentrerai sur la lecture d’ouvrages me permettant d’aborder mon corpus de sources. Après avoir constitué mon corpus de sources définitif, je tenterai d’éclairer le contexte de production des affiches par la lecture d’ouvrages plus spécialisés qui pourraient offrir des informations plus précises à ce sujet. Puisque les banques d’archives numériques des musées n’offrent que peu d’informations liées au contexte de production et de réception des affiches, ces sources secondaires me seront indispensables pour appréhender l’évolution du contenu des affiches dans le temps, à savoir l’impact de la guerre sur les nationalismes canadien-français et irlandais. Je devrai donc croiser mon corpus définitif avec les ouvrages de Mark Choko[1], John Christopher[2], Daniel Francis[3], Nuala Johnson[4] et Mark Wollager[5] pour replacer les affiches dans leurs contextes respectifs.

[1] Marc Choko, L’affiche au Québec : des origines à nos jours, Montréal, Éditions de l’Homme, 2001, 286 p.

Marc H. Choko, Affiches de guerre canadiennes : 1914-1918, 1939-1945, Laval, Québec, Éditions du Méridien, 1994, 199 p.

[2] John Christopher, British posters of the First World War, Stroud, Amberley, 2016, 192 p.

[3] Daniel Francis, Selling Canada : three propaganda campaigns that shaped the nation, Vancouver, Stanton Atkins & Dosil, 2011, 186 p.

[4] Nuala C. Johnson, Ireland, the Great War and the Geography of Remembrance, Cambridge, Cambridge University Press, 2003, 192 p.

[5] Mark A. Wollager, « Posters, Modernism, Cosmopolitanism: “Ulysses” and World War I Recruiting Posters in Ireland », The Yale Journal of Criticism, 6, 2 (1993), p. 87‑131.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.