Catégories
Uncategorized

Billet sixième ronde. Rapport d’étape et état des lieux. (1)

Émile Laplante

J’ai finalisé ma grille d’analyse. Pour ce faire, j’ai utilisé les ouvrages de mon bilan historiographique afin d’identifier des éléments à y ajouter ou, au contraire, à ignorer. J’ai ensuite appliqué cette grille à mes quarante-six documents.

Résultat :

Description du document word intitulé « Banque de données ».

Je me propose, pendant les prochaines semaines, de regrouper thématiquement mes quarante-six documents. Lesquels traitent d’endiguement ? Lesquels portent sur des enjeux domestiques de la RPC ? Une fois cette étape complétée et approuvée par mon directeur de recherche, je serai en mesure de faire un plan de rédaction préliminaire. J’aurai alors une idée plus précise du contenu de mon introduction.

Je ne crois pas avoir fait de grande découverte. J’ai plutôt l’impression que nos conversations et la rédaction de la critique des sources m’ont amené à envisager mon projet de recherche d’une différente manière, à savoir d’une manière plus simple.

Je n’ai pas besoin de sauter à travers des centaines de cerceaux enflammés afin d’élaborer une recherche qui se distingue des autres. Il me faut uniquement en traverser quelques-uns…

La recherche « pilier » du CWHIP, 77 conversations, est fondée sur l’analyse de soixante-dix-sept documents. Cette recherche porte sur la participation chinoise dans l’ensemble du conflit. Je présume que quarante-six documents seront suffisants pour traiter de quatre années du conflit.   

Pour l’instant, mon prochain cerceau enflammé consiste à étudier les ouvrages que j’ai trouvés durant le dernier mois et demi. Il s’agit là d’une cinquantaine de titres qui pourrait s’ajouter à ceux constituant mon bilan historiographique. Pour certains de ces ouvrages, je dois attendre patiemment que le service de livraison de www.abebooks.ca donne des résultats…  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.