Catégories
Uncategorized

Billet septième ronde. Rapport d’étape et état des lieux. (2)

Lucie Arbour

Avant de me lancer dans la rédaction de ce billet, je suis retournée lire celui de février. Avec le recul, mon programme de lecture me semble pour le moins ambitieux…

Paperasse et correction

Bien que j’aie réussi à faire quelques lectures dans les dernières semaines, mon temps a surtout été dédié à des tâches « périphériques ». La correction de copies pour le cours Le monde aux 19e et 20e siècles est la principale coupable. J’ai également dû m’attarder à des aspects plus techniques de mon projet de mémoire. En effet, les dernières semaines ont notamment été occupées par mes démarches pour obtenir des bourses de voyage dans l’espoir de pouvoir m’envoler cet été en direction du Rockefeller Archives Center (RAC). J’ai également dû envoyer un dossier au CÉRUL dans l’objectif de réaliser d’autres entrevues auprès d’un ancien officier de programme du Rockefeller Brothers Fund. En bref, beaucoup de paperasse ennuyante! 

Petites avancées

J’ai néanmoins rencontré mon directeur de recherche pendant le mois de février. Nous avons notamment discuté de la possibilité de commander d’autres archives par le biais du service de numérisation du RAC. Je suis présentement en train de repérer des dossiers potentiellement intéressants. Ma précédente commande m’a permis de raffiner ma compréhension du classement des archives et je crois donc être en mesure de cibler du matériel pertinent pour ma recherche.

Je me suis également procuré ma propre copie de l’ouvrage collectif Globalization, Philanthorpy and Civil Society : Projecting Institutional Logics Abroad, ce qui m’a permis de prendre le temps de lire les différentes contributions en détail plutôt que de me limiter à l’introduction et à la conclusion. La contribution de Sada Aksartova, portant sur les donateurs états-uniens en ancienne Union soviétique, m’a été particulièrement utile pour pousser ma réflexion sur la relation donateur-donataire dans le contexte postcommuniste.

À venir

La remise du prochain travail approche rapidement, véritable épée de Damoclès planant sur le mince équilibre de ma gestion du temps. Mes corrections étant maintenant terminées, je compte m’y pencher plus sérieusement dans les semaines à venir. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.